(english translation done ! o/ ready to receive your corrections ^^)

Tout le monde ne connaît pas Ghibli, alors commençons par le commencement : Wikipedia est votre ami :). Bon allez, quelques mots: Le Studio Ghibli, japonais, réalise (essentiellement) des longs métrages d’animation (parfois vulgairement appelés dessins animés en France). La particularité de ces films est que le public visé n’est pas uniquement composé d’enfants, car les messages que font passer le Studio à travers ses réalisations possèdent souvent une dimension poétique et/ou engagée sur des sujets tels que l’environnement, la famille, etc… enfin, c’est mon sentiment personnel. La musique est également très soignée, ainsi que la qualité des dessins. Bref, tout ça pour dire que finalement, la qualité est au delà de ce qu’on range habituellement sous le terme « dessin animé ».

Fin de la parenthèse, parlons du musée, qui se situe à Mitaka, dans l’ouest de Tokyo.

Les billets s’achètent exclusivement dans les combinis Lawson, et on peut trouver sur leur site web des explications pour acheter ses billets (parce que c’est pas très facile, sinon).

Le musée n’est pas immense, mais tant mieux, on s’y sent bien. Comme beaucoup (trop) de musée au Japon, pas de photos à l’intérieur (mais tout de même autorisées à l’extérieur, faut pas abuser) et c’est bien dommage, car c’est vraiment mignon, agencé de façon amusante, il y a du bois partout, des machines sorties de l’univers des films…

Et bien sûr, il y a une partie sur la façon dont travaille l’équipe du studio, des petites expériences pour expliquer le principe de l’animation, et tout un tas de croquis, peintures, schémas, livres, documents, qui ont servi d’inspiration aux auteurs ou carrément à réaliser les films.

Le petit bonus, c’est la projection d’un court métrage dans une petite salle de ciné. Le ticket qu’on vous donne à l’entrée est en fait un bout de pellicule de l’un des longs métrages réalisés par le Studio Ghibli, trop la classe !!

Ticket de cinéma

Au passage, si vous reconnaissez le mien…

Et le court métrage que j’ai vu était bien sympa, une jeune fille qui part à l’aventure et quitte sa ville, bruyante, pour aller se promener au calme dans la campagne avec son baluchon sur le dos. Comme toujours avec Ghibli, plein de symbolisme et de poésie, de la morale… les éléments naturels sont représentés tantôt par des créatures, tantôt des esprits, des personnes, animaux… Et le côté fun et surprenant, pas de musique et une bande son composée uniquement d’onomotapées, visuelles et sonores. Excellent (les gens qui lisent des mangas pourront apprécier celà encore mieux que moi).

Alors, pour 1,000 yens, je recommande vivement d’y faire un tour. Il n’y a pas trop de monde (un système de réservation des créneaux horaires permet juguler l’afflut de personnes), et on peut s’assoir dans le Neko-Bus 🙂

Le Neko Bus (猫バス) de "Mon voisin Totoro"

Not everybody knows about Ghibli, so I’ll make a short introduction (but the Wikipedia article is so much better ^^).The japanese Ghibli Studio creates animation films, not to be categorized as « for children only ». Indeed, from my point of view, most of adults will find interesting the poetry and commitment to environment subject (for example) in those films. Moreover, the studio takes special cares in music and designs quality.

Ok, let’s talk about the Museum now, located in Mitaka, western Tokyo area.

You can buy tickets in Lawson combinis, and to understand how to proceed (because it may be really complicated for non japanase speakers) you can find more details about the procedure on Lawson’s website.

The museum is no that big, actually, but it’s a good thing. You will feel comfortable, safe, and confident there. No pictures authorized inside (at least outside you can take all the pictures you want, including on the rooftop) and that’s a pity, cause I would have loved to show how the building is agenced, the materials are chosen (loads of wood and vintage style metals), the machines from the universe of the movies are exposed, etc…

And of course, you’ll be able to see how designers work, how they find their inspiration, and many of their drawings, paintings, tools… You’ll even see some small experimentations to show the principle of animation.

There’s a bonus, you will be given a ticket for a special short film shown in the cinema inside the museum. The ticket is made of a part of one film from one of the movies. The one I had the luck to watch was about the story of a young girl leaving her noisy city, to walk around and discover the quiet countryside. As usually with Ghibli, many messages are carried through this movie. Natural elements are represented via animals, creatures, spirits, animals… and the fun is in the way they did the soundtrack : the whole is onomatopoeias, both visual and sounds. Really brilliant !

So I consider it’s definitely worth the 1,000 yens you’ll have to pay the entrance. And this includes the unique opportunity to seat inside the Neko Bus 🙂

4 thoughts on “Ghibli Museum

  1. sympa le musée! Faudra pas que j’oublie d’y aller quand on te rendra visite ^^!
    y’a pas des Neko bus dans tokyo?

    1. Héhé,il y a des gens qui disent l’avoir vu, mais je n’en ai jamais croisé en tout cas…

  2. > Au passage, si vous reconnaissez le mien…

    Horus, prince du soleil ?

    > peut s’assoir dans le Neko-Bus

    Je l’avais vu dans un documentaire. la classe ….

    1. Ah ouais, bien vu… tu les tous connais par coeur !? Bien joué en tout cas, et merci 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *