Dans le monde du kôyô, les érables sont rois. C’est pas nouveau, et ça vaut le coup de visiter le Japon en automne rien que pour ça, je pense que peu de monde me contredira. La couleur reine, c’est le rouge. Mais, certains arbres ont leur petite heure de gloire à l’automne, bien qu’ils n’arborent pas de feuilles rouges. Eh oui, les ginkgos font bande à part et voient la vie en jaune, et je peux vous dire qu’ils ont un sacré succès.

Jingu-gaien, 7am... still quiet
Jingu-gaien, 7am… still quiet

J’en ai déjà parlé l’autre jour, Jingu Gaien est LE spot à ginkgos de Tokyo (enfin, je crois), et je passe dans cette avenue tous les matins (tant qu’il ne pleut pas trop). J’ai donc vu ces arbres passer lentement au vert tendre, pour virer imperceptiblement chaque jour un peu plus vers le jaune. Résultat, depuis les derniers jours de novembre, il y a foule. L’allée est franchement jaune (mais tous les ginkgos n’ont pas encore forcément leur couleur jaune, sur Meiji Dori ils sont un peu plus en retard par exemple) et le soleil de l’après-midi donne une couleur chaleureuse malgré les températures qui descendent chaque semaine un peu plus.

J’ai tenté les photos le matin, allées quasi désertes. Mais la lumière est vraiment moins jolie, donc j’ai retenté l’aprèm et du coup, je recommande tout de même le bain de foule l’après-midi. Tant pis, mais ça vaut le coup.

I’m passing by Jingu Gaien every day to go to work, and since the last days of November, the place got super crowded. Why ? Well, of course everybody love the red colors of maples during the autumn, but people gather around ginkgos for their beautiful yellow leaves.

I tried to take photos earlier morning, but the color is not as beautiful as a sunny afternoon, and I recommend to go after 1pm even if the place gets crazy crowded at that time.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *