A force de prendre la Yamanote line tous les matins vers Shinagawa, j’avais repéré quelques trucs autour de la station d’Osaki, qui, bien qu’ayant son lot de salarymen pendant la semaine, avait l’air d’être un coin bien tranquille le weekend.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Gagné ! C’est pépère, ya pas grand monde, un peu de verdure, une petite rivière, et un nain. Tout ce qu’il faut. Rien d’extraordinaire, que de l’ordinaire.

2 thoughts on “Osaki

  1. je t’envie tellement et à côté je n’aurais jamais le courage de partir comme ça.

    1. J’ai eu de la chance : ) du coup maintenant je peux voir des nains a Tokyo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *